Histoire de la NAPAC

La Nouvelle Alliance pour la Philosophie Au Collège (NAPAC) a formellement été instituée le 29 juin 2004 à l’occasion d’une assemblée générale de fondation tenue au Cégep de Maisonneuve, Montréal, réunissant plus d’une cinquantaine de professeurs de philosophie des différents collèges. La NAPAC est dûment enregistrée depuis le 19 juillet 2004 au Registraire des entreprises du Québec à titre de personne morale sans but lucratif qui œuvre à la défense et à la promotion de la philosophie et de son enseignement au niveau collégial partout au Québec.

Là où croît le péril, croît aussi ce qui sauve, écrivit un jour le poète. Quelques crises ont ponctué l’enseignement de la philosophie depuis la création des cégeps. Parmi ces crises, celle de 1983-84 doit être rappelée ici, crise occasionnée par l’entrée en vigueur d’un nouveau Règlement sur le Régime pédagogique du Collégial. À ce moment, une première association libre de professeurs avait été formée, Philosophie au Collège (1983-1995). Au printemps 2004, tout était sur la table : de l’existence même des cégeps, à la dénaturation profonde de la formation générale obligatoire dans tous les programmes, jusqu’à la disparition totale ou partielle des cours de philosophie selon les programmes d’études. C’est de ce contexte qu’a été lancé l’appel pour réorganiser la solidarité philosophique dans une stratégie concertée d’action en fondant à nouveau une association libre qui réunit les professeurs de philosophie du collégial et leurs amis. La NAPAC, par son nom, rappelle cet héritage laissé par la première association et, plus originairement, porte le très ancien écho d’un idéal éducatif qui a mérité de survivre à chacun de ses hérauts.