Vision et mission

La NAPAC souscrit à la Déclaration de Paris pour la philosophie de l’UNESCO, notamment aux idées rappelant que :

«l’enseignement philosophique doit être assuré par des professeurs compétents, spécialement formés à cet effet, et ne peut être subordonné à aucun impératif économique, technique, religieux, politique ou idéologique»;

«l’activité philosophique, comme pratique libre de la réflexion, ne peut considérer aucune vérité comme définitivement acquise et incite à respecter les convictions de chacun, mais elle ne doit en aucun cas, sous peine de se nier elle-même, accepter les doctrines qui nient la liberté d’autrui, bafouent la dignité humaine et engendrent la barbarie».

Dans cet esprit, depuis sa fondation, les différents conseils d’administration et comités qui se sont succédés ont veillé à réaliser les objectifs de défense et de promotion de la philosophie et de son enseignement au niveau collégial tantôt par le biais de manifestations restreintes comme des colloques et assemblées régionales, tantôt par le biais d’activités « grand public » comme des cafés philosophiques et conférences. Depuis 2009, la NAPAC a aussi repris la revue Philosopher qu’elle publie deux fois l’an.

De manière générale, la NAPAC fait toutes les représentations nécessaires auprès de divers organismes et instances gouvernementales, et entreprend toute action pertinente à ses objectifs car, hier comme aujourd’hui, le rôle, la fonction et la place des cours, le caractère fondamental de la philosophie doivent être affirmés vigoureusement. Hier comme aujourd’hui, il faut prendre parole, reprendre notre parole et ses moyens d’expression dans l’espace public et civique. Ce leitmotiv est notre actualité.